Poètes vos papiers !

mercredi 16 octobre 2013
par  Michele

Au sein de l’exposition, "Tableaux à plusieurs mains", l’association Reg’Arts Croisés propose une soirée littéraire intitulée

"Poètes vos papiers",

réalisée et présenté par Pierre Verdet.

Il s’agit de rendre hommage à huit grands poètes de XXe siècle : Paul Valéry, Max Jacob, Guillaume Apollinaire, Louis Aragon, Jean Cocteau, Robert Desnos, René Char - ainsi qu’au chanteur Léo Ferré, grand passeur inégalé de poésie, et dont on célèbre cette année le 20e anniversaire de sa mort.

Certains poèmes seront dits par les auteurs eux-mêmes, ou seront interprétés, par Jean Louis Trintignant, Mouloudji, Colette Magny, Pierre Brasseur, Léo Ferré etc.

L’illustration des poèmes interprétés est réalisée par le collectif Reg’Arts Croisés, dans une démarche singulière et créative inédite, qui permettra au plus grand nombre, dans une joie partagée, de vérifier l’aphorisme du poète René Char : "la poésie est de toute les eaux claires, celle qui s’attarde le moins au reflet de ces ponts."

les Inventeurs poème de René Char

Exposition et soirée présentés à Vedène en octobre 2013 et à Mollegès en Février 2014


Portfolio

Reg'Arts Croisés : Poètes vos papiers

Commentaires

Annonces

JUIN 2019

Po’ART & Les Ateliers Sinople
127 av. de la Gare – 84210 Pernes les Fontaines
Tel. 06 64 70 00 47 /04 90 40 01 71

Nous vous convions

Le dimanche 16 juin à 11h00

à la Chapelle des Pénitents Blancs

Pernes les Fontaines 248 rue Emile Zola

 
à une Conférence dédicace animée par Marc JOSEPH.
 

  • Marc Joseph,dans un premier temps, nous présentera son odyssée photographique autour du pèlerinage bouddhiste du Kawa Kharpo.  
  • Puis, il nous fera découvrir son livre :  
  • Tous en forme avec la slow attitude, du Pacifique à l’ Himalaya -  (éditions Saint-honoré) « Marc joseph K livre un récit d’une très grande originalité. Il nous emmène du Tibet à Sumatra sur un ton léger et dynamique pour nous inviter à vivre pleinement. Ainsi, il nous enseigne avec humour et passion une manière saine de prendre goût à la dépense d’énergie. Il montre, tout en douceur, comment prendre soin de soi en une initiative aussi physique que mentale. La structure se son œuvre s’émancipe des codes du roman pour un rendu divertissant et rafraichissant ! »  

Bien cordialement,
 Jean Olaru