Pierre Verdet nous propose trois soirées
René Char, dans mon pays  :
Vendredi 23 février 2018 à Pernes les Fontaines

Arthur Rimbaud, ange et démon :
Mardi 17 mars 2018 à Vedène

Paul Valéry, tel quel ! :
Vendredi 30 mars 2018 à Pernes les Fontaines

 



Po’Art & les Ateliers Sinople proposent une conférence de Coralie Bernard le Vendredi 19 février à 18h sur Johannes Vermeer


Po’Art propose aussi une sortie culturelle de Colmar à Bâle, du Jeudi 5 avril au dimanche 8 avril 2018.


Articles les plus récents

lundi 15 janvier 2018
par  Michele

Johannes Vermeer, Conférence

Po’Art & les Ateliers Sinople
Pour débuter l’année nous vous proposons
Vendredi 19 Janvier 2018 à 18h
une conférence présentée par Coralie Bernard sur l’artiste
Johannes VERMEER (1632-1675)
« Avec Johannes Vermeer , la peinture de genre n’est plus anecdotique. On pourrait dire que ces (...)

samedi 13 janvier 2018
par  Michele

René Char, dans mon pays...

Po’ART & Les Ateliers Sinople
127 av. de la Gare – 84210 Pernes les Fontaines
Tel. 06 64 70 00 47/04 90 40 01 71
Trente ans déjà !…Cela fera trente ans le 19 février 2018 que disparaissait le poète René Char. Afin de rendre hommage au grand poète qu’il fut, l’Association Po’Art, lui (...)

samedi 13 janvier 2018
par  Michele

Paul Valéry, tel quel !

Po’ART & Les Ateliers Sinople
127 av. de la Gare – 84210 Pernes les Fontaines
Tel. 06 64 70 00 47/04 90 40 01 71
Poursuivant ses soirées littéraires à la découverte ou redécouverte des poètes du 20e siècle, auprès d’un public fidèle, l’Association Po’Art propose
Vendredi 30 mars (...)

samedi 13 janvier 2018
par  Michele

Arthur Rimbaud, ange et démon

Dans le cadre du Printemps des Poètes, la Maison des Associations (Rue de Verdun à Vedène) proposera le
samedi 17 mars 2018 à 20h30,
« Arthur Rimbaud, ange et démon ».
Soirée extraite du livre de Paul Verlaine : Les Poètes maudits,
Soirée poétique réalisée par l’Association Reg’Arts (...)

Albums les plus récents

Brèves

A propos de ...

lundi 6 décembre 2010

 

A propos de nos tableaux à plusieurs mains.

COBRA singulier-pluriel : ce livre de 98 m’a sauté en main. J’y ai découvert qu’à la création du groupe en 48, les poètes, peintres, philosophes qui l’intègrent se mettent à écrire et peindre sur les mêmes supports, à deux ou trois, ensembles.

Des « peintures-mots »comme dit Christian Dotremont le fondateur.

Et Pierre Descargues dans la préface de l’ouvrage précise :

 « c’est pour bien marquer que la création est un partage que dès la fondation de COBRA il y eu abondance d’œuvres collectives. »

Je pense qu’il y a eu avant ou après, voisines en esprit, de telles actions, sans doute. Mais je sens que nous avons attrapé le témoin d’une course toujours vivante.

Jicé